Épidémiologie /

LES ACTUALITÉS

  • Épidémiologie des fractures chez le DT2


  • Ann V. Schwartz Bone, Mise en ligne le

  • 30/09/2015


Le diabète de type 2 est associé à un sur-risque de fracture, notamment du fémur, malgré le rôle protecteur de l’obésité qui lui est souvent associée et l’élévation de la densité minérale osseuse constatée chez le diabétique.  Le risque de fracture est ainsi sous-estimé par nos outils de dépistage. Les altérations osseuses constatées chez le rongeur diabétique altérant les propriétés mécaniques de l’os, l’augmentation du nombre de chutes et le mauvais équilibre glycémique semblent être des facteurs importants.

Article en question : Epidemiology of fractures in type 2 diabetes

Ann V. Schwartz Bone (2015)

Lien vers l’article  : http://dx.doi.org/10.1016/j.bone.2015.05.032

Le contenu de cet article n’engage que le point de vue de ses auteurs.