Physiopathologie /

LES ACTUALITÉS

  • Génétique des coronaropathies et DT2


  • Serge Halimi, Mise en ligne le

  • 04/12/2018


Génétique des coronaropathies et DT2

Le risque de maladie coronarienne est deux à cinq fois plus élevé chez les diabétiques de type 2 (DT2) que dans la population en général, faisant de la coronaropathie la complication la plus commune à long terme chez ces patients.





Cliquez ci pour lire l'article dans son intégralité